Salut à tous, bande de mouettes rieuses, de baleines bleues, de globicéphales noirs, de cormorans, de goélands et de fous de Bassan, vous êtes à mon embarcadère.

Je prends la vague pour vous rappeler que le ciel est vaste, que la mer est belle, et que le vent décoiffe…

Je sais que la traversée n’est aisée pour personne, qu’il y a du gros temps, des dépressions et des retours de dorsales anticycloniques, mais qu’il y a de bonnes brises.
Vous ramerez encore, vous souquerez souvent, vous dessalerez parfois, mais vous voguerez toujours.

Pour pas rester en rade, faut partir vent en poupe.
Haut les cœurs ! Bon cap à toutes et à tous.

Que vos risées soient sereines !

© Jean-Marc Héran | Mentions légales